Nous avons tous plus ou moins subi la crise de l’artérite virale, et alors que nous sommes au crépuscule de l’épidémie pour cette année, j’aimerais avoir vos commentaires et vos réactions.

Pour ma part, je suis très choquée par le comportement irresponsable des haras qui ont longtemps fait l’autruche face à la maladie et je suis très étonnée du silence assourdissant des différents organismes représentants les éleveurs, les autorités et même les vétérinaires! Il faut savoir que plusieurs élevages ont des pertes considérables (par exemple, 20 poulains et 2 poulinières morts depuis avril dans un élevage de lait de jument... 30000 euros de pertes pour le moment!!!!) et les bilans qu’on nous communiquent par la presse par exemple sont très en dessous de la réalité.

Pour toutes ces raisons, et d’autres..., je voudrais avoir vos témoignages si vous avez eu des cas, vos réactions peut être énervées comme la mienne, ou sereines. Enfin, quels attitudes devrons nous avoir pour l’an prochain comme rien ne sera probablement obligatoire (artérite=MDO seulement)!
Je tiens à préciser que cette tribune est strictement de mon initiative et n’engage pas l’AVEF!
A vos claviers


dimanche 19 août 2007




Membres de la commission

2 commentaires
Usager anonyme
Ici est tout le problème du désengagement de l'état de certaines actions sanitaires. Est ce que les associations de race ont le pouvoir et les moyens de gérer du sanitaire? Nous rencontrons quotidiennement les mêmes problèmes avec la Rhinopneumonie et pourtant le vaccin n'est toujours pas rendu obligatoire. Quant à la pertinence du certificat de bonne santé, je ne sais quand penser? Peut ^tre que cette crise permettra de réunir des gens décisionnaires, responsables et surtout compétents pour mettre en place une stratégie de maitrise pour l'avenir. peut être pourrions nous en débattre à l'AG de L'AVEF 2007 pour avoir un maximum de point de vue de tout horizon sur ce problème.
LM
mercredi 22 août 2007 - 10:04
vétérinaire
Certains clients se demandent effectivement quel sera l'impact de l'artérite virale sur leur petit cheptel . Monsieur X a des percherons et surprise 2 sur 4 controlés sont positifs , la 2eme PS confirme et conclut à la stabilité . Monsieur Y a une ps arabe qui a séjourné au PIN : ilfait lui même la démarche du dépistage (2 fois positive au 1/128) et pour être complet il fait également le dépistage sur la 2 eme jument de son effectif : résultat idem . Quelle attitude raisonnable faut il adopter pour éviter la panique d'une part, et d'autre part que ces clients ne passent pas pour des pestiférés ?
Dominique CLAUDE (Orne)
vendredi 28 septembre 2007 - 12:50