bonjour,
je désire connaître les limites de la compétence d'un inséminateur équin non vétérinaire. Par exemple, l'irrigation utérine et l'injection intra-utérin d'antibio sont-ils des exercices illégaux de la médecine vétérinaire?

Y a t-il des textes définissant ces compétences et où les trouver?
Merci de me répondre
salutations confraternelles
JMP

samedi 27 octobre 2007
2 commentaires
Elodie CHOLLET
Pour ma part je pense que c'est exercice illégal! j'ai trouvé sur légifrance la définition du centre de mise en place et donc de l'inséminateur:

"Un centre de mise en place de la semence doit être placé sous la responsabilité technique d'une personne titulaire d'une licence d'inséminateur équin. Les opérations de mise en place de la semence ne peuvent y être effectuées que par lui ou sous sa responsabilité par d'autres agents titulaires d'une licence d'inséminateur équin.
A chaque opération l'agent doit :
- Contrôler l'identité de la jument à inséminer,
- Pratiquer l'examen préalable à l'insémination : vérification de l'ouverture du col de l'utérus etéventuellement examen échographique,
- Assurer la mise en place de la semence,
- établir les documents correspondant à chaque intervention conformément à l'arrêté du 15 décembre 1986 susvisé."

j'essaie d'en savoir plus et je vous tiens au courant
samedi 27 octobre 2007 - 14:11
LAURENT MANGOLD
C'est strictement de la pratique illégale de la médecine vétérinaire. Attention, les textes relatifs à l'IA sont en pleine refonte et la notion de centre de mise en place agréé va disparaitre. La FADETEQ veille au grain et vous tiendra au courant. N'oubliez pas d'adhérer, vous recevrez par mail les dernières mouture des textes qui régissent notre activité repro. Laurent
lundi 29 octobre 2007 - 12:28