Voici presque un an jour pour jour que le blog de la commission est en place puisque la première entrée dans ce blog était le compte rendu du petit déjeuner de l’AVEF 2006!
Merci à tous ceux qui se sont inscrits en première intention pour le petit déjeuner et qui malheureusement n’ont pas pu y participer, j’espère que par ce compte rendu, ils auront un bon aperçu de ce qui s’est dit!


Ont participé à ce petit déjeuner: Laurent MANGOLD, Dr DECANTER, Jean Noël POITAU, Jean Marc POUSSET, Guillaume NIGER, Roland RIDOUX, Caroline FLORIN, Caroline GILLOZ Jean Marc BETSCH et Elodie CHOLLET.
La conversation a commencé par la comparaison des tarifs de suivi gynéco des différents participants: en moyenne, les prix vont de 75 à 120 euros par chaleur en IAC.
Nous avons abordé ensuite la question de la TVA sur les actes gynécologiques, avec une grande disparité entre nous sur la façon d’appliquer ces taux aux actes et aux médicaments?? Compte tenu du fait que 2 de nos confrères ont été mis en cause par des contrôleurs fiscaux sur l’application de la TVA 5,5%, nous avons pensé qu’il serait bon que la commission demande des précisions à un juriste, nous vous tiendrons au courant!
Notre perplexité a été évidente sur la nécessité de stocker à présent les paillettes vides après utilisation, mais il semble cependant évident qu’il faut que nous l’appliquions: 2 confrères à la table le font déjà, l’un les stockent en vrac dans une boite à gant vide en mettant les dates des premières et dernières paillettes misent en boite, l’autre classe les paillettes en enveloppes par étalon.
Nous attirons votre attention sur le fait que les assurances ne prendrait pas en charge les pertes de paillettes lors de réchauffement des cuves (fuites d’azote par exemple!). Un confrère a eu cette mésaventure, il a eu beaucoup d’ennuis avec les producteurs de semences et 15000 euros à rembourser!!!
Faites vous les vaccins grippe et rhino sur les juments qui viennent chez vous pour IAC? certains confrères le font systématiquement pour ne pas risquer un épisode virémique et se voir mis en cause par leurs clients. Apparement, la facturation est bien accepté!
Enfin, nous avons décidé de travailler sur un contrat, consentement éclairé, à faire signer à nos clients qui mettent leurs juments à l’IA chez nous et pour ceux qui visitent des juments dans des haras sans jamais voir le proprio. De même, nous allons essayer de faire un certificat type pour l’aptitude des juments à la reproduction. Je vous ferais prochainement une nouvelle entrée concernant ces aspects.
Merci à tous, venez nombreux donner votre avis et vos idées sur ce blog.
Elodie