AVEF Bandeau camargue logo 2

ICONE AVEF RESPEvétérinaire équinicone avef agendaicone documents AVEFicone AVEF formationsicone junior

Anti-Dopage

Une mise en garde a été diffusée par le British Horseracing Authority (BHA) relative à la présence dans le Regumate® distribué en Grande-Bretagne d'un produit appartenant à la catégorie des stéroïdes anabolisants.
Des investigations sont menées en France afin de vérifier si cette situation touche notre pays.
Dans l'attente des résultats des investigations françaises, nous demandons que soient prises les précautions nécessaires lors d'emploi de Regumate®.

BHA Notice Regumate Sept 18

Letrot COMMUNIQUE REGUMATE

0
0
0
s2smodern

L’instruction de deux récents cas positifs sur prélèvements de contrôle de médication à l’entraînement et en course montre que des entraîneurs avaient utilisé des compléments alimentaires contenant des concentrations anormales de Cobalt réalisant des apports de 10 à 60 fois supérieurs aux besoins de l’organisme du cheval. Si vous utilisez des compléments alimentaires contenant du Cobalt, il vous est vivement recommandé de vérifier la composition du produit, et notamment sa teneur en Cobalt, avec votre vétérinaire afin de s’assurer que les quantités administrées sont en rapport avec les besoins du cheval, étant précisé que de fortes doses de Cobalt sont toxiques pour l’organisme.

0
0
0
s2smodern

IconeAVEFDOPAGE

Les sociétés de courses du Trot et France Galop ont publiés de nouvelles dispositions.

Parmi les modifications au Code des courses au Trot qui ont été publiées le 7 juillet 2016  et qui avaient fait l’objet d’un communiqué diffusé le 10 juillet sur le site de l’AVEF, figurent notamment 3 nouvelles dispositions :

0
0
0
s2smodern

FNCH logoL’Acétonide de Triamcinolone est un corticoïde de synthèse commercialisé en France en médecine humaine sous le nom de Kenacort Retard®.
Une recrudescence du nombre de cas positifs impliquant cette molécule a été constatée ces derniers temps.

0
0
0
s2smodern

FNCH logoL’EHSLC (European Horserace Scientific Liaison Committee) va publier un temps de détection pour le Tiludronate. En tant que substance thérapeutique, ce biphosphonate de seconde génération, qui rentre dans la catégorie des substances prohibées par les Codes des Courses, va voir sa limite de screening analytique évoluer et être harmonisée au niveau européen. Compte-tenu de son mode d’action particulier, le calcul d’une concentration plasmatique inefficace était délicat par l’application du modèle classique, celui-ci a donc dû être adapté.

0
0
0
s2smodern